DirectTV Domaine de Bel-Air XVIIe, Frangy, Haute-Savoie Le chantage à la mise en danger: vitesse, alcool et trafic routier dans la cour Bel-Air. Le chantage de la distribution et de l'accès à l'eau potable

16/09/2013

Les principaux acteurs du Domaine de Bel-Air au XXIe, Frangy, Haute-Savoie GAEC Le Collongeois - ferme industrielle (1997)

Bienvenue à Frangy, où l'agriculture paysanne a laissé place au productivisme.

Contrairement aux exploitations agricoles traditionnelles, où nombre d’animaux et de cultures travaillent de concert, les fermes industrielles sont uniquement préoccupées par la production de masse d’un seul produit agricole. Seule réalité s'impose à toutes les autres: l'agriculture n'est pas faite pour produire, elle est faite pour nourrir.

Industrie agroalimentaire business contre santé ?

Frangypans, vous avez le droit de savoir.

"Les hommes sont mille fois plus acharnés à acquérir des richesses que la culture , bien qu’il soit parfaitement certain que le bonheur d’un individu dépend bien plus de ce qu’il est que de ce qu’il a." Arthur Schopenhauer

Chers Amis,

Bienvenue sur notre rubrique Portrait. 

Les vieilles pierres doivent-elles se taire ? Vous peinez à comprendre les "affaires" de Bel-Air- & Co, nous nous devions de vous aider ! Personnalité, comportement, et émotions

Lorsqu’on voit d’étranges choses se passer et qu’on se demande pourquoi elles (nous) arrivent, prendre du temps pour voir comment tout cela s’articule est essentiel, et en conclure qu’il y a forcément une raison à toute chose. Rien n’est le fruit du hasard.  Ces informations publiques vous permettront de mieux comprendre la complexité apparente du dossier Bel-Air - communautés villageoises, luttes d'influences, contrastes sociaux ainsi que pouvoir local

Les principaux acteurs de ce petit morceau d'histoire du XXIe en milieu rural.


Depuis quelques années, Frangy est sujet à une gentrification croissante et héberge une population exigeante attentive à sa santé et à sa qualité de vie. Loin de la vie de château, des néo-ruraux, ces frangypans d'origine contrôlée, recherchent tranquillité, nature et préservation de leur cadre de vie alors que certains élus nés-natifs n'hésitent pas à détruire nature et mémoire, pour pouvoir développer leur milieu.
Vivre sainement, c'est (aussi) l'affaire de tous: faisons (re)vivre ce terroir là, en conservant cette mémoire rurale là, non travestie, véritable identité de Frangy. Ce n'est pas le champ qui nourrit, c'est la culture. Et n'oubliez pas, "manger c'est voter"



Activité principale : Élevage de vaches laitières Infogreffe

Exploitation construite à quelques mètres du réservoir d'eau potable de Collonges-le-haut ! Refus de communiquer les permis de construire et autres extensions du GAEC 2005, 2013, ... 2015
Des "décisions municipales" concernant le GAEC que M. Le Maire également gérant du GAEC refuse de communiquer à ses administrés.

All GAEC Collonges

Hameau de Collonges-le-Haut à Frangy


Afficher Hameaux et lieux-dit Frangy sur une carte plus grande

Lien social et politiques

All GAEC Politique locale

All GAEC Économie locale

Portrait Maire Politique locale


Revue de Presse

D'après quelques coupures et articles de journaux disponibles à tous sur Internet et repris ci-dessous,

Cliquez sur le lien

Reportage au GAEC Le Collongeois

"Bienvenue  sur  les  hauteurs  de  Frangy,  pour  une   rencontre avec Nicolas PEREZ, associé depuis 2014  au  GAEC  le  Collongeois  avec  Césarine,  Bernard  et   Christophe REVILLON. Ce GAEC a été créé en 2003,  lors de l’installation de Christophe avec ses parents  sur la structure familiale. A cette période, l’élevage des  génisses était presque inexistant sur l’exploitation (3  génisses  élevées  cette  année-là).  Pour  une  question   de   simplicité   et   une   meilleure   valorisation   des    veaux,  la  reproduction  de  la  quarantaine  de  VL  de   l’exploitation était effectuée en saillie naturelle avec  un  taureau  charolais.  Les  vaches  étaient  achetées  à   l’extérieur en lactation. 

En  2006  un  nouveau  bâtiment  voit  le  jour  afi  n  de   loger  environ  100VL  et  autant  de  génisses,  en  vue   du  regroupement  avec  M.  Franchet  François  (un   exploitant voisin). Le but était d’élever leurs génisses  car  le  renouvellement  coûtait  cher.  A  cette  époque,   l’élevage  a  réellement  commencé  au  sein  du  GAEC   en  remplaçant  le  taureau  charolais  par  un  taureau   Montbéliard  et  en  commençant  à  inséminer  les   meilleures  vaches  du  troupeau.  A  cette  période,   toutes les femelles nées en race pure sur le troupeau  ont été élevées

Quelque   mois   plus   tard   pour   diverses   raisons    M. FRANCHET décida de repartir avec ses animaux. En  2008,  au  gré  de  quelques  agrandissements  de   structure, l’exploitation avait une référence de 400 000 litres produits avec 70 VL et 60 génisses de  renouvellement (environ 25  % de celle-ci étaient issues  d’IA).  C’est  à  ce  moment  que  Mickael  CHAMEAU   et  Nicolas  PEREZ  (hors  cadre  familial)  rejoignent   la  structure  dans  le  cadre  de  leurs  formations.   Mickael  est  le  neveu  de  M.  FRANCHET.  Mickael  est   aujourd’hui  salarié  sur  l’exploitation  en  vue  de  son   installation,  au  mois  de  mai,  en  remplacement  de   Bernard REVILLON. Très vite, Nicolas va commencer  à  s’occuper  du  troupeau.  Le  taureau  Montbéliard   fut  vendu  et  à  nouveau  remplacer  par  un  taureau   charolais.  Un  planning  d’accouplement  fut  réalisé   avec l’inséminateur du secteur avec pour objectif de  couvrir leurs besoins de renouvellement totalement  avec  des  génisses  issues  d’IA.  Au  moment  de  son   installation en 2014, le taureau ne sert plus que pour  les  mauvaises  vaches  et  pour  toutes  les  vaches  qui   ne  sont  pas  pleines  à  l’issue  de  la  deuxième  IA.  Le   troupeau se compose de 100 V.L et 120 génisses pour  une référence de 550 000 litres.

En  2012  quelques  SAM  ont  été  effectuées  afi  n  de   se rendre compte du niveau génétique de certaines  souches et d’optimiser leurs accouplements. Nicolas  décide  également  d’acheter  quelques  animaux,  en   copropriété avec des éleveurs voisins pour améliorer  son  niveau  génétique.  A  ce  jour  6  animaux  ont  été   achetés,  dont  la  petite  dernière,  une  fi  lle  d’Italic  au   SPACE à Rennes lors du national cette année. Début 2015, François DELAVOET passe dans le cadre  du schéma pour effectuer des prélèvements SAM sur  2  génisses  variable  et  potentiellement  intéressantes   pour le schéma UMOTEST. Sur ces 2 animaux, on retrouve Julia, une Gard/Cortil/ Sir/Micmac  qui  s’est  révélé  très  intéressante  pour   le  schéma  de  sélection  (top  10  des  fi  lles  de  Gard)   avec  de  grosses  qualités  de  mamelle  (118)  ainsi   qu’en  production  (+  940  en  lait,  +  0.7  en  TP).  Elle  a   intégré la station de donneuses à l’automne 2015. On  peut  également  noter  que  Guirlande  (Cortil)  a  été   présentée par le GAEC au Miss organisé par le Syndicat  Montbéliard 74. Cette génisse s’est malheureusement  révélée  être  une  mauvaise  donneuse  et  à  ce  jour,   les  éleveurs  ne  disposent  que  d’une  seule  gestation   sur  les  collectes  qui  ont  été  effectuées.  Par  contre,   grâce  au  contrat  passé  avec  UMOTEST,  ils  ont  pu   obtenir quatre autres gestations de 4 accouplements  différents arrivant à terme en mars. Dans cette famille de vache, on retrouve également  une  génisse  de  Diderot  à  144  points  d’ISU  avec  de   bonnes  notes  en  corps  (111).  On  peut  également   noter  que  la  mère  ainsi  que  la  grand-mère  de  Julia   sont toujours présentes aujourd’hui sur l’exploitation. Hormis  cette  famille  de  vaches,  2  autres  familles   sont  particulièrement  présentes  sur  le  troupeau,   on  retrouve  ainsi  la  famille  de  Jackette  (Brink/Udil   /  Pernan/Joblandin)  où  3  générations  sont  encore   présentes  sur  l’exploitation.  Jackette  à  des  index   sur ascendance également intéressant avec un ISU a  142 et un 122 en mamelle. On peut également citer  Majorette (Impec/Urocher/Ralban) à 148 en ISU avec  un  index  lait  à  1  100  kg,  110  en  mamelle  et  111  en   aplombs. C’est  à  l’avenir,  principalement,  sur  ces  souches   que   l’éleveur   pense   s’appuyer,   ainsi   que   sur   la    démultiplication  des  animaux  acheter  dernièrement.   Merci à Nicolas, ainsi qu’à tous les membres du GAEC  le  Collongeois,  pour  le  temps  qu’ils  m’ont  accordé   pour ce reportage." Y a n n i c k M E R M I N Yannick MERMIN 

Pour rappel, lors du reportage de TV8 au sujet de M.Le Maire 


"Informations juridiques

Immatriculation :RCS Thonon
Adresse :COLLONGES D'EN HAUT
74270 FRANGY
Type d'établissement :Siège
SIREN :413 525 700
SIRET :413 525 700 00014
Numéro de TVA :Obtenir le numéro de TVA
Téléphone :Afficher le numéro de téléphone
Type d'entreprise :Autre personne morale immatriculée au RCS
Forme juridique :Groupement agricole d'exploitation en commun (GAEC)
Date de création :01 juillet 1997
Capital social :150 000 EURO
Secteur d'activité :Culture et production animale, chasse et services annexes
Code NAF :0141Z Élevage de vaches laitières

Les dirigeants : 1


EARL Le Collongeois, greffe du tribunal


Portrait du nouveau Maire ... TV8



))) Audiodescription (*)

"Ambiance solennelle au Conseil Municipale de Frangy après l’élection du nouveau conseil municipale il y a quelques jours avec deux nouveaux conseillers : Henri Coutet et Jean luc Duclos. Il s'agissait d'élire le nouveau maire successeur de Alain Poyrault, démissionnaire pour raison personnelle ; mais chacun sait que des dissension au sein du précédent conseil rendait sa position inconfortable pour ne pas dire insupportable !

Hier soir, c'est à l'issue du premier tour que le nouveau maire a été élue, 3 votes blanc, et 16 votes pour : il n'y avait qu'un seul candidat : Bernard Revillon."

"BR: J'espère que j' serai digne de votre confiance"

"Bernard Revillon n'est pas le style de personne que vous avez envie d'aller taquiner. A 58 ans sa stature et son regard, menaçant, inspire une sorte de prudent respect. Un homme qui ne se laisse pas monter sur les pieds : incontestablement un homme de terrain : un agriculteur"

"Bonjour M.Le Maire, Bonjour M.Le Maire  "

"Ici sur les hauteur de frangy à Collonges haut son exploitation est l'une des plus moderne de la région l'ensemble a été construit en 2006 on élève ici 80 laitières et 90 génisses"

"BR : Là vous êtes dans la salle de traite, c'est une TPA - traire par l'arrière - qui peut traite 20 vaches à la fois et qui est toute informatisée, reliée à un PC qui gère la traite et aussi l'alimentation"

"Toutes les vaches sont équipées d'une puce électronique c'est elle, reliée à l'ordinateur centrale qui gère l'alimentation des animaux, ni trop peu, ni pas assez, juste ce qu'il faut en fonction des besoins"

"BR : Ca imaginons que les vaches soient devant (ndlr : coup de sifflet) Alors voilà il avance séquentiellement donc nous quant les 20 vaches partent, on donne deux coups à la télécommande pour faire avancer le rideau, ce qui les fait avancer toutes seules dans la salle de traite pour se faire traire"

"Cette cloison mobile délivre également pour les récalcitrantes une petite impulsion électrique, si nécessaire"

"BR: ... la balderie sur ... rien ne se fait à la main"

"Bernard revillon est fier de présenter son exploitation : exploitation qu'il gère avec son épouse cesarine, son fils Christophe et deux autres jeunes eux aussi passionnés, michael Chameaux et nicolas Perez A eux trois ils constituent déjà l'avenir de l'exploitation.

C'est une bonne chose pour Bernard Revillon qui depuis mardi soir n'est plus seulement agriculteur mais aussi maire de Frangy avec de nouvelles responsabilités et des projets que le nouveau premier magistra  entend bien faire abouti notamment la rénovation du centre bourg"

"Chargée d'urbanisme : Donc, les plans d’aménagement que l'on a prevu pour la rénovation des espaces publics du centre bourg de Frangy - voilà"

"BR: On va faire cette rénovation que Frangy attend depuis si longtemps. parce que Frangy est un village Rue. Et On veut lui donner une vraie identité pour centre et je pense que on a la chance d'avoir encore, pour un chef lieu de canton une zone d'achalandise (???) assez importante : il faut la conserver, il faut même la développer donc c'est tout notre travail pour dynamiser notre canton et nous savons que la progression de l'urbanisation qui vient d’Annecy et de Genève : nous sommes dans la 3eme couronne et on peut pas subir cette urbanisation sans l'avoir anticipée. Donc nous l'anticipons c'est ce que nous cherchons à faire pour développer plus harmonieusement possible notre bourg."

"Premier coup de pioche en 2013 avec en parallèle la poursuite du programme eau et assainissement et puis également un gros travail en perspective : l’évolution du groupe scolaire"

Audiodescription Mairie

L'Association compte tout particulièrement sur votre mobilisation :  annoncez, reprenez et commentez en direct sur internet ce billet/post ! INSCRIVEZ vous à la newsletter

Sincères remerciements,


Aller plus loin à Bel-Air : Le domaine de Bel-Air, Accès Bel-Air

Aller plus loin à Frangy : 

Aller plus loin : Verif.com

Des paroles et des actes. A vous de juger.
--
© Ferme de Bel-Air (Frangy) ISMH, Suivez-nous, l'Association